Faire Culture Ensemble

Bienvenue dans la nouvelle saison artistique de La Rampe-La Ponatière !


Nous avons hâte de nous retrouver pour faire le plein d’images, de tendresse, d’émotions, mais aussi d’émerveillements et de rencontres …


Qu’il donne de la voix, qu’il soit instrumentiste, qu’il soit dansé, chorégraphié, suggéré, en apesanteur… le corps est toujours à l’honneur, toujours sublimé par ce que l’artiste sait transmettre d’humanité, de dignité, de résilience et de puissance de vie.


Je souhaitais remercier les partenaires institutionnels (DRAC, Région Auvergne Rhône-Alpes et Conseil Départemental) qui sont au rendez-vous avec le même souci d’excellence culturelle, auquel notre directrice Joséfa Gallardo et son équipe répondent avec un haut niveau de propositions et de créations destinées à toutes et tous.


À l’occasion de cette nouvelle saison, je salue également le professionnalisme de la Direction Technique du Spectacle Vivant, et l’arrivée de son directeur Olivier Flambard qui a succédé à Michel Sisti, point d’appui indispensable à l’accueil des représentations artistiques au sein de la Rampe, du Ciné-théâtre de la Ponatière mais aussi en extérieur.

Mes remerciements vont enfin à vous toutes et tous qui avez continué à assister ou à soutenir les spectacles malgré un contexte sanitaire souvent pesant. Vous avez ainsi apporté durant cette trop longue période un soutien essentiel aux artistes.


La présence aux côtés des Échirollois et des Échirolloises d’un large public de l’agglomération, et de parfois bien au-delà, participe de la dynamique de notre ville. Elle crée une complémentarité et une cohérence entre toutes et tous, qui s’incarnent -entre autre- dans les résidences d’artistes, dans le Plan d’Éducation Artistique et Culturelle, et l’accompagnement des publics parfois éloignés de la Culture. C’est la démocratisation que nous portons et à laquelle chacune et chacun contribuent pour faire Culture ensemble.


En effet, dans un monde si connecté et si divisé, un monde qui est loin d’en avoir fini avec les guerres, on pourrait se demander ce que pèse la culture. Mais s’enrichir de nos différences, se rassurer de nos rires, partager des rêves et des émotions sont plus que jamais un signe d’espoir et une force…


Belle saison à toutes et tous !

 

RENZO SULLI

Maire d’Échirolles

Vice-président de Grenoble-Alpes Métropole

Le petit mot de Maëlle Reymond

Nous nous sommes rencontrés en 2019 avec la création du Silence du Sable à La Ponatière. L’année suivante, nous présentions L’insaisissable, deuxième volet de notre recherche autour de la transformation du corps.


En octobre 2020, dans l’infime fenêtre de réouverture des théâtres, naissait L’écorce des rêves, une proposition chorégraphique douce et sensorielle, spécialement conçue pour le très jeune public.


Cette année, grâce au soutien renouvelé de La Rampe-La Ponatière, nous présentons le 8 novembre Éclats : une création minérale et rauque, qui se nourrit de nos expériences d’artiste interprète.

Cette pièce rend hommage à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont déplacé la notion d’exploit, en cherchant une autre forme de virtuosité. A moitié danse, à moitié cirque, nous évoluons entre terre et ciel, en espérant trouver la faille, la porte d'entrée, l'instant ambigu, où tout le plateau peut basculer, où votre perception de spectateur peut être troublée.


Dans cette nouvelle création, nous dévoilons l’intérieur de notre travail, en vous plaçant au cœur des sensations, au plus près des pulsations du corps.

À l'issue de la représentation, une rencontre est organisée, pour nous permettre ce petit pas de côté qui rend la première d'un spectacle si spéciale. J'ai hâte de vous y retrouver.


MAËLLE REYMOND
Compagnie infime entaille

« Je souhaite à chacun de vivre une aventure, quelque chose qui, redonne un sens à la vie »

Ainsi s’achève Féminines le spectacle que Pauline Bureau consacre à la poignée de femmes qui, en 1968, a forgé la première équipe de foot féminine qui a remporté la coupe du monde et battu en brèche les clichés sexistes. À l’image de ce collectif qui a écrit un épisode décisif (mais oublié !) de l’histoire du sport, j’aimerais qu’à travers chaque spectacle que nous vous proposons cette saison, vous puissiez vous aussi vivre une aventure, plonger dans votre imaginaire et sourire à la vie. C'est une nécessité d'autant plus grande en ces temps troublés où la peur du virus et de la guerre à nos portes tend à occuper toutes nos pensées. Alors stimulons et gardons notre capacité à rêver et à espérer!


Avec l’évènement festif Dance Rampe en mai dernier, nous avons marqué la fin de la résidence du Collectif ÈS, et leur souhaitons de porter leur belle énergie partout en France.

Cette année deux spectacles chorégraphiques à l’automne et au printemps seront créés à La Rampe. Avec Éclats, Maëlle Reymond danseuse contorsionniste, nous conviera dans un univers plastique où l’acte créatif entre fragilité et beauté sera mis à l’honneur. Printemps marquera la rencontre de la compagnie chorégraphique La Vouivre et de l’ensemble musical les Percussions Claviers de Lyon. Avec eux, nous ferons en danse et en musique l’expérience de la renaissance.


Les spectacles que nous vous présentons cette saison, récits de vie, hommages, utopies partagées, concerts et spectacles de danse qui relient passé et présent, proposent tous des aventures, et invitent à l’émancipation. Loin de nous éloigner du monde et de nous enfermer dans nos rêves, les récits invoqués par les écrivains et les artistes -toutes disciplines et toutes scènes réunies-, sont les creusets où s’invente le monde de demain.


JOSÉFA GALLARDO
Directrice